Le ciné de Virginie

Critiques et actu ciné

Marguerite (Xavier Giannoli): Jusqu’où iriez-vous pour satisfaire votre passion ?

501497

Le Paris des années 20. Marguerite Dumont (Catherine Frot) est une femme fortunée et passionnée de musique et d’opéra. Depuis des années, elle chante régulièrement devant son cercle d’habitués. Mais Marguerite chante tragiquement faux et personne ne lui a jamais dit la vérité. Son mari et ses proches l’on toujours entretenue dans ses illusions. Mais tout se complique le jour où elle se met en tête de se produire devant un vrai public, à l’Opéra.

Découpé en actes théâtrales, le film nous plonge dans la bourgeoisie parisienne après la première guerre mondiale. Malgré une bande annonce joyeuse, le film n’est pas une comédie: il est plus proche du psychodrame. Le film se démarque cependant grâce à plusieurs points tel son casting.

Le long-métrage est porté par des acteurs tous plus excellents les uns que les autres et personnages parfaitement maîtrisés. Certains, plus complexes que d’autres, ont su trouver le bon visage pour transmettre leurs émotions. Un point faible est cependant à noter. Le mari de Marguerite, George Dumont (interprété par André Marcon), change complètement de point de vue et de personnalité au cours du film, changement qui est plutôt très difficile à comprendre …

À l’inverse, le personnage de Marguerite est très bien écrit et plus approfondi. La performance de Catherine Frot est bluffante, elle donne corps et «voix». L’actrice se ridiculise à la place de son personnage qui vit dans ses illusions. Elle est habitée par celui-ci. Nous nous attachons très rapidement et nous nous reconnaissons un peu en ce portrait. En effet, qui n’a pas de passion ? Qui ne rêve pas de réaliser et de vivre de sa passion ? Et si Marguerite n’était pas juste plus courageuse que la plupart d’entre nous, car elle a décidé de tout faire pour vivre de ce qui la rend heureuse ? Et pouvons-nous vraiment la blâmer ? Après tout, ce sont ses amis qui lui ont menti dès le départ et ont continué à l’encourager dans ce mensonge. Son mari le premier. Pourtant, le véritable amour n’est-il pas de savoir dire la vérité, même quand elle fait mal ? Tant de pistes posées par cette œuvre.

808617-marguerite

Avec un rythme lent et calme, sans pour autant nous laisser un seul instant dans l’ennui, le film permet de réfléchir et d’imaginer ce que nous entreprendrions si nous faisions partie de l’entourage proche de Marguerite.

Nous pouvons également féliciter la bande son reposant sur des morceaux classiques d’opéras, de surcroît chantés juste. Ils parviennent à donner des frissons en étant parfaitement appropriés aux scènes à l’écran.

Le film ne manque également pas de présenter l’évolution de la musique via le personnage de Hazel (Christa Théret) qui est, ici, très touchante.

Marguerite-Film-Image-21

En bref, Marguerite est un film et un personnage très touchant. Nous ne sommes pas insensibles à son parcours. Face à ce portrait, de multiples interrogations sur nos relations surgissent.  Avec une réalisation parfaite, des décors sublimes, une bande son agréable et surtout une écriture irréprochable d’un bon nombre de personnages, le film marque les esprits. À voir absolument.

9/10

Marguerite, réalisé par Xavier Giannoli. Avec Catherine Frot, André Marcon, Denis Mpunga, Michel Fau, Christa Théret, Sylvain Dieuaide, Aubert Fenoy, Théo Cholbi, Sophie Leboutte. En salle depuis le 16 septembre.

Advertisements

À propos de Cam O'Riley

Si vous me cherchez je suis dans une salle de cinéma avec bien souvent un comics sur les genoux. Ou alors entrain de tweeter : @Mrs_Paltrow .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :