Le ciné de Virginie

Critiques et actu ciné

Critique -Easy A de Will Gluck

AfficheEA

Réalisation : Will Gluck
Scénario : Bert V. Royal
Production : Will Gluck et Zanne Devine
Photographie : Michael Grady
Bande originale : Brad Segal
Origine : USA
Titre original : Easy A
Date de sortie : (US) 17 septembre 2010 (Fr. directement en DVD) 15 juin 2011.

Casting : Emma Stone, Amanda Bynes, Patricia Clarkson, Lisa Kudrow, Stanley Tucci, Penn Badgley, Malcolm Mcdowell, Thomas Haden Church

Des teen-movie, et franchement pas réussis, il en sort à la pelle. J’ai longtemps hésité à regarder Easy Girl, m’attendant à un énième film sentimental où la fille impopulaire tombe amoureuse du beau sportif. Or, j’ai agréablement été surprise.

index

Synopsis : Pour éviter un camping, avec les parents délurés de sa meilleure amie, une lycéenne s’invente un week-end romantique. Le lundi, elle ment malgré elle sur sa virginité. La rumeur se propage comme une trainée de poudre : Elle entretient donc le mensonge pour gagner en popularité et devient ainsi la garce du lycée.

Beaucoup de lycéens ont rêvé à la popularité. C’est ce qui arrive à Olive (interprétée par Emma Stone) lorsqu’elle est obligée de mentir à sa meilleure amie Rhiannon ( Alyson Michalka), sur sa prétendue perte de virginité. C’est à travers cette histoire que Will Gluck et le scénario de Bert V.Royal revisitent,de manière originale, le roman La Lettre écarlate, de Nathaniel Hawthorne (livre d’ailleurs étudié en cours, dans le film) et les comédies romantiques des années 1980 (Breakfast club , 16 Bougies pour Sam,…). Le film rend ainsi un hommage aux films de John Hughes , par de nombreux clins d’œil.

imagesEA

Ce film se démarque de toutes les autres comédies actuelles. Le scénario est intelligent , bien pensé et évite les piège de la niaiserie, que nous trouvons souvent dans les films du genre. L’humour est toujours présent du début à la fin et le scénario alterne entre l’émotion et les blagues sans anicroche.Le film va même jusqu’à l’auto-dérision en se moquant, tout en assumant, des clichés des teen-movies (la garce blonde, aux idées puritaines, un peu exagérées, essayant de ramener le personnage principal à la raison, par exemple).

imagesEA2

L’autre atout majeur du film est Emma Stone (Elle tenait là, son tout premier rôle principal). Ici, par son interprétation juste, humoristique, elle nous montre qu’elle est capable de porter une comédie, sur ses épaules, sans aucune fausse note. Elle ne surjoue jamais. Avec ce film, elle prouve qu’elle a du talent pour la comédie tant elle est convaincante dans ce rôle.

Bien évidemment, elle est entourée par des seconds rôles tous aussi décalés hilarants. Aucun personnage n’est mis de côté. Chacun apporte un plus à l’histoire permettant de passer un bon moment.

En bref, nous nous trouvons devant une comédie cynique et originale, reprenant les sujets ,qui préoccupent les lycéens, de manières dérisoires.

Bande-annonce en VO:

Publicités

À propos de virginie Billa

Ancienne étudiante en fac de ciné. Je bouffe cinéma, je respire cinéma depuis l'âge de 7 ans lorsque mes parents m'ont fait découvrir Titanic mais la flemme s'est ravivée avec Hitchcock. Je suis quelqu'un d'assez hétéroclite même si le cinéma indépendant et les petits films d'auteur barbants bouleversent mes sens. Cependant, je prends un malin plaisir à être émerveillée par un film qui a coûté 90 000 fois mon loyer. Et c'est ça, la vrai force du Cinéma.

3 commentaires sur “Critique -Easy A de Will Gluck

  1. Bah moi, je suis à la fois d’accord et pas d’accord. *Bouuuh,jesuisnulle*
    Ouais, cette comédie si différencie des teen-movies habituels mais n’oublions pas que ce n’est qu’un REMAKE *Ouuuuuh,larelou* Niveau scénario, on ne peut accorder que des maigres points.

    A partir de là, ouais Emma Stone est trop cool dans le rôle, ouais c’est drôle vite fait (très vite fait) –
    MAIS, les références ne m’ont pas plu *Bouuuh,lasnob*, le côté « nième film sentimental où la fille impopulaire tombe amoureuse du beau sportif » a quasiment disparu de tous les teen-movies des dernières années et, d’une certaine façon, on est ENCORE ET TOUJOURS dans le cliché *OUIOUIOUI* avec l’héroïne incomprise, impopulaire mais on ne sait pas pourquoi (elle est canon, intelligente, elle a de l’humour, pourquoi personne ne veut d’elle ?), le mec super gentil qu’elle ne remarque même pas qu’il la kiffe, elle veut lutter contre le système, etc, etc, blablabla, etc, etc. DONC, NE NOUS ÉGARONS PAS PLUS LONGTEMPS,
    MA NOTE :
    5/10.
    Parce qu’on passe quand même un bon moment.

  2. Je l’ai regardé, et franchement, il y a tout pour que j’aime ce film ! De l’humour bien pensé (je suis trèèès bon public !), des mimiques faciales (que j’adore) franchement, le film est cool, l’interprétation aussi : Emma Stone est géniale, Stanley Tucci aussi, sans parler de Amanda Bynes en catho coincée voix de la conscience (je ne la connaissais que par Hairspray XD) ou de Dan Byrd (le pote gai) que je n’avais pas revu depuis Heroes !

    Mais il a manqué quelque chose pour que j’aime absolument ce film. Un brin d’originalité ou de folie, peut-être. J’en suis ressortie pareille qu’avant, sans plus. Alors que j’adore tous les films qui touchent à la rumeur (regarde Gossip, avec Kate Hudson, James Marsden, Norman Reedus et Lena Headey), mais là ça ne m’a rien fait du tout. Je lui ai pi un 6 sur 10. Voire un 5, je ne me souviens plus.

  3. Pingback: Index critiques | Le ciné de Virginie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 29/12/2012 par dans Accueil, Rattrapage, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :